Glossaire


Ce glossaire a pour objectif de réunir à la fois un lexique des termes techniques utilisés dans ce MOOC, ainsi que des fiches brièvement présentant les intervenant·es qui ont été filmé·es pour ce MOOC.

Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

L

Laura Aufrère

(Modifié le: mercredi 19 février 2020, 09:38)

Portrait de Laura Aufrère

   

Laura Aufrère a étudié les sciences politiques et a travaillé pendant dix dans le secteur culturel, dont cinq ans en tant que coordinatrice de l’union représentant, en France, les initiatives de spectacle vivant/enregistré et des arts visuels se reconnaissant de l’économie sociale et solidaire (UFISC).

Doctorante (CEPN – Paris 13), elle travaille sur les dynamiques d’économie sociale et solidaire et des communs dans le secteur culturel (collectifs et initiatives en communs, processus de coopération, gouvernance, protection sociale, modèles sociaux de solidarité, modèles économiques, etc).

(source : socioeco.org)



licence libre

(Modifié le: mardi 18 février 2020, 18:57)
Une licence libre est l'outil légal qui permet garantir les libertés fondamentales des utilisateurs et utilisatrices d'un logiciel (ou de toute œuvre de l'esprit).

Précisément, la licence libre est un contrat légal, s’appuyant sur le droit d'auteur (ou le copyright suivant les juridictions), proposé par l'auteur-ayant-droit d'une œuvre de l'esprit (logiciel, livre, musique, vidéo, plans 3D, etc.) à toute personne qui voudrait utiliser, au sens large, cette œuvre de l'esprit.

Les 4 libertés fondamentales qu'une licence doit garantir pour être définie comme "libre" sont la liberté d'utilisation, d'étude, de modification, de diffusion.

Si ces 4 libertés ne sont pas garanties (par exemple en réservant les droits de modification ou de diffusion commerciale), alors la licence n'est pas libre (elle peut être dite "open source" ou "de libre diffusion", suivant les cas).



Licence propriétaire

(Modifié le: mardi 18 février 2020, 18:57)

La notion de licence propriétaire ou licence privative désigne toute licence qui n'est pas une licence libre.

L'apparition de cette distinction est donc liée à l'histoire de la culture libre.

Plus explicitement, une licence est dit propriétaire ou privative si les conditions d'utilisation qu'elle définit entravent un des droits donnés par les licences libres, à savoir utiliser, étudier, modifier, dupliquer ou diffuser l'œuvre sur laquelle porte la licence.

La cession restreinte de droits d'utilisation par un contrat de licence utilisateur final (CLUF) qui comportent de telles contraintes est à la base du modèle d'activité de nombreux éditeurs de logiciels propriétaires, labels, maisons d'édition, de distributeur cinématographique…
L'achat de telles licences ne correspond pas à l'achat d'une œuvre, l'acquisition concerne un droit d'utilisation limité au cadre établi par la licence, le transfert de propriété n'existant qu'en cas de vente du droit d'auteur (brevet, etc.) associé.

Source : Wikipédia




logiciel Libre

(Modifié le: mardi 18 février 2020, 18:58)

Ce n'est pas le logiciel qui est libre... c'est vous !

Un logiciel est dit « libre » lorsqu'il respecte les 4 libertés fondamentales de ses utilisateurs et utilisatrices (liberté d'utilisation, d'étude, de modification, de diffusion).

L'objectif est d'assurer que ce soit l'humain qui reste en maîtrise de la machine, et non l'inverse, en toute indépendance des personnes qui ont initié le développement du logiciel.

Le respect de ces libertés est légalement et symboliquement garanti par un contrat, appelé licence libre.