Glossaire


Ce glossaire a pour objectif de réunir à la fois un lexique des termes techniques utilisés dans ce MOOC, ainsi que des fiches brièvement présentant les intervenant·es qui ont été filmé·es pour ce MOOC.

Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

T

TIC

(Modifié le: mardi 18 février 2020, 19:02)

Technologies de l'Information et de la Communication.

C'est-à-dire les techniques de l'informatique, de l'audiovisuel, des multimédias, d'Internet et des télécommunications qui permettent aux utilisateurs de communiquer, d'accéder aux sources d'information, de stocker, de manipuler, de produire et de transmettre l'information sous différentes formes : texte, musique, son, image, vidéo et interface graphique interactive.


travail du clic

(Modifié le: mardi 18 février 2020, 19:03)
Le travail du clic, ou digital labour, désigne l'ensemble des micro-tâches effectuées par des internautes, contre une contrepartie (financière ou numérique).

Le travail du clic, initié par les Géants du web, génère une valeur très importante qu'ils captent et usent régulièrement.

Ce sujet est un des champs de recherche d'Antonio Casilli.

Tristan Nitot

(Modifié le: mercredi 19 février 2020, 11:53)

Portrait de Tristan Nitot

Défenseur des libertés dans l'espace numérique, Tristan Nitot a été (entre autres) fondateur de l'association Mozilla Europe, membre du Conseil National du Numérique, et membre du comité de prospective de la CNIL. Après avoir exercé de hautes responsabilités chez Mozilla Europe et dans la start-up CozyCloud, il est actuellement vice-président au sein du moteur de recherche Qwant.

Observateur avisé du monde numérique, il tient un blog qui s'intéresse notamment à l'hégémonie des géants du web, à la manière dont ils transforment notre rapport au numérique et aux initiatives qui permettent de sortir de leur emprise.

Son ouvrage Surveillance:// (C&F Éditions, 2016), rassemble l'ensemble de ses réflexions en deux parties : « Comprendre » (analyse des mécanismes de la surveillance généralisée opérée par les géants du web), et « Agir » (exposition des solutions concrètes pour limiter cette surveillance).

Pour aller plus loin